« Vers un Mouvement Citoyen des Quartiers Précaires de la Banlieue de Dakar » est un projet financé par l’Union Européenne sur une période de 2 ans à compter du 1er Décembre 2016. Il est mis en œuvre en partenariat avec Plan International Sénégal et urbaSEN et intervient dans les communes de Médina Gounass, Djedahh Thiaroye Kao et Wakinane NImzath.

Son principal objectif est de renforcer les capacités des Organsations Communautaires de Base (OCB) de la banlieue de Dakar (Pikine et Guédiawaye) pour contribuer activement à l’amélioration de l’environnement urbain. Ses objectifs opérationnels sont les suivants :

1) Objectif spécifique 1 : Mettre en place un mécanisme de financement de micro-projets permettant aux réseaux d’OCB d’améliorer l’environnement des quartiers inondés dans les domaines de l’assainissement liquide, du drainage, de la collecte des déchets, de la lutte contre l'érosion marine et de l’aménagement urbain.

2) Objectif spécifique 2 : Renforcer la capacité opérationnelle des réseaux d’OCB à gérer des projets, à se structurer à plus grande échelle et à gérer les réalisations de manière pérenne.

3) Objectif spécifique 3 : Renforcer la concertation entre les actions des OCB et leur capacité de négociation avec les acteurs publics en construisant un mouvement transversal des habitants des quartiers informels à l’échelle de la banlieue de Dakar.

Le premier cycle de micro-projets touche bientôt à sa fin. Une campagne d’atelier de formation des OCB a été menée par Plan International Sénégal et urbaSEN avec énergie et détermination pour permettre à leurs membres d’aquérir les compétences nécessaires à la mise en œuvre de leur micro-projet.

Une cérémonie de remise de subvention s’est déroulée le mercredi 30 janvier dernier. Lors de cette cérémonie était présent les membres du comité consultatif, les représentants des Maires de communes d’intervention, les responsables de Plan International et d’Urbasen et bien sûr les acteurs communautaires.

Au cours de la cérémonie, les objectifs du projet et les modalités de suivi et de reporting des micro-projets ont été rappelés à l’audience, avant la signature des contrats liant urbaSEN à chaque réseau. Plus de 90 participant(e)s ont répondu présent à cette cérémonie.

Le total des subventions remis lors de cette cérémonie sélève à environ 78'700’000 FCFA. Ce montant a été réparti dans 7 réseaux d’OCB composés essentiellement de jeunes et de femmes.

Ces subventions vont permettre aux 36 OCB membres de ces réseaux de mettre en œuvre 35 micro-projets dans les domaines de la gestion des déchets solides, la gestion des eaux de surface, l’assainissement liquide et de l’aménagement d’espaces publiques.

Nous leur souhaitons tous nos encourgaments pour la concrétisation de leur micro-projets.

Article précédent